Comment installer le bardeau d’asphalte? : nos conseils de pros

Type de revêtement bénéficiant d’une popularité inconditionnelle auprès des consommateurs, les bardeaux d’asphalte sont non seulement privilégiés pour leur esthétisme, mais aussi pour leur durabilité et leur côté abordable.

Toutefois, leur installation est une opération délicate qui requiert savoir-faire et minutie. En effet, si vous n’avez pas d’expérience en installation de revêtement de toiture, vous pourriez tomber dans l’un des nombreux pièges qui guettent les couvreurs amateurs.

Néanmoins, en appliquant la marche à suivre expliquée ci-dessous, gracieuseté de nos couvreurs professionnels, vous pourriez réussir votre installation de bardeaux d’asphalte.

Étape 1 : Rassembler le matériel et les outils nécessaires

D’abord, il est essentiel de réunir tout le matériel nécessaire à l’installation des bardeaux d’asphalte que vous avez choisis :

  • Bardeaux
  • Clous de toiture galvanisés de longueur appropriée
  • Ciment plastique asphaltique
  • Protection d’avant-toit (couverture en rouleau à surface lisse ou ardoisée)
  • Sous-couche
  • Protection des noues et des solins
  • Aérateurs de toit

Pour réaliser votre projet avec un maximum d’aisance et plus rapidement, vous devriez également vous munir des outils appropriés :

  • Cisailles (pour couper les solins métalliques)
  • Cordeau à craie
  • Couteau universel (pour couper les feutres et la couverture en rouleau)
  • Équerre
  • Marteau à toiture et/ou cloueuse pneumatique
  • Compresseur à air pour l’usage d’outils pneumatique
  • Pistolet à calfeutrer
  • Ruban à mesurer
  • Truelle
  • Barre à clous
  • Équipement de protection individuelle tel que harnais, corde, coulisseau, absorbeur d’énergie, ancrage, lunettes, botte à semelle et cap d’acier

Étape 2 : Poser la bande de départ

Ensuite, nous présumons que le retrait des anciens bardeaux a été effectué au préalable, de même que la pose de la membrane d’étanchéité et des solins.

Une fois que le tout a été complété, on tracera, dans le cas d’un bardeau « 3 pattes », une ligne de craie de haut en bas de la toiture, puisque c’est de bas en haut que ces bardeaux seront installés (pose en échelle).

En ce qui a trait aux bardeaux laminés, le système de pose sera différent, on installera plutôt les bardeaux en escalier ; le premier rang de bardeaux (posé sur la partie inférieure du toit) sera composé de 3 bardeaux, le 2e rang de 2 bardeaux et le 3e rang de 1 bardeau.

Tels sont les différents modes d’installation de bardeaux d’asphalte exigés par les manufacturiers et qui garantissent une meilleure étanchéité de la couverture.

Étape 3 : Poser les autres rangées de bardeaux d’asphalte

On cloue ensuite les bardeaux à l’aide d’une cloueuse pneumatique et on taille les excédants avec un couteau. On laisse cependant les bandes dépasser légèrement le faîtage. Ces excédants seront taillés plus tard.

Il faut, lors de l’installation de bardeaux d’asphalte, porter attention à clouer ces derniers dans la zone prévue à cet effet, pour assurer une résistance maximale contre l’arrachement. Quatre clous par feuille sont habituellement suffisants, mais en vue d’optimiser l’adhérence des feuilles, on portera plutôt ce nombre à 6.

Lorsque le revêtement croise les recoins d’un pignon ou autre partie inclinée (noue), on s’assure, pour réduire les risques d’infiltrations d’eau, de couper les bardeaux en biseau.

Afin de conserver la rectitude des rangées, il est préférable de tirer des lignes horizontales à intervalles réguliers. Ainsi, chaque rangée de bardeaux d’asphalte sera bien droite.

Étape 4 : Maximiser l’étanchéité de la toiture

Puis, il faut calfeutrer adéquatement chaque joint et fente et sceller le tout à l’aide de ciment plastique. Il faut par la même occasion, veiller à l’étanchéité des installations de la toiture telles que la cheminée, les évents, les ventilateurs de toit et les faîtes.

À noter qu’avant la mise en place des divers éléments, il faut d’abord réfléchir au sens de l’écoulement de l’eau afin de permettre le libre écoulement.

Étape 5 : S’attarder à la finition de la toiture

Par ailleurs, un travail consciencieux sera l’objet d’une finition minutieuse. Cette étape comprend entre autres la coupe des surplus de bardeaux sur les côtés et la pose des scellants.

Rappelez-vous de toujours travailler de façon sécuritaire

Enfin, il est primordial de souligner l’importance de conserver une attitude sécuritaire, lors de l’installation de bardeaux d’asphalte ou de tout autre travail effectué en hauteur.

Une telle opération requiert en effet l’application des exigences du code du bâtiment et des normes de santé et sécurité au travail.

Ainsi, ce type de travail doit être exécuté par une équipe de couvreurs professionnels et doit faire suite à une inspection par un expert couvreur.

Pour une installation de bardeau d’asphalte impeccable, confiez le mandat aux Couvreurs Duro-Toit

En conclusion, il est important de ne pas sous-estimer la complexité d’une installation de bardeau d’asphalte sur une toiture en pente. Il vaut donc mieux confier ce travail à des couvreurs professionnels si vous ne vous sentez pas à l’aise de réaliser l’une des étapes présentées ci-dessus.

En ce sens, si vous voulez plus d’informations sur notre service d’installation de bardeaux d’asphalte ou en savoir davantage sur les autres produits de recouvrement de toiture et leur pose, contactez-nous dès aujourd’hui!

0 Commentaire(s)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *