Perchée au sommet de nos bâtiments, la toiture veille inlassablement sur notre confort et notre sécurité. Au Québec, le choix de la pente d’un toit n’est pas laissé au hasard : il répond à des normes précises, dictées par un climat qui met les habitations à rude épreuve.

Que ce soit pour une nouvelle construction de toit ou lors de travaux majeurs sur une toiture, il vous faudra connaître les facteurs et les normes en vigueur pour déterminer l’inclinaison adéquate.

Notre équipe de couvreurs à Montréal vous livre leurs conseils pour vous aider à choisir la pente de toit la plus adaptée à votre projet.

Normes et réglementations concernant les pentes de toit au Québec

Si vous avez déjà choisi votre revêtement de toiture, il faut savoir que certains matériaux ne peuvent pas être installés sur n’importe quel toit en pente. Si la pente est trop douce, leur efficacité sera moindre, augmentant du même coup les risques d’infiltration d’eau dans le toit en pente.

Conformément aux directives de la Régie du bâtiment du Québec, la pente de toit minimum est un détail non négligeable pour garantir l’efficacité et la durabilité des habitats. On considère généralement qu’un bâtiment possède un toit en pente lorsque l’inclinaison de celle-ci est égale ou supérieure à 2:12 ou 16,7 %.

Tableau des pentes de toit

Quelle est la pente minimale d’un toit en bardeaux d’asphalte ?

Lorsqu’il s’agit de revêtir un toit de bardeaux d’asphalte, la pente joue un rôle déterminant non seulement dans l’esthétique, mais surtout dans la performance et la durée de vie de la toiture.

La pente minimale recommandée pour une toiture en bardeaux d’asphalte est généralement de 2/12, ce qui équivaut à un minimum de 16,7 %. Cette inclinaison permet de s’assurer que l’eau et la neige fondante s’écoulent de manière efficace, évitant ainsi les infiltrations et les dommages liés à l’humidité.

Pour des détails complets sur les inclinaisons recommandées, contactez nos experts dès aujourd’hui !

Qu’est-ce qui définit la pente d’un toit ?

La pente d’un toit est définie par le rapport entre la hauteur verticale (élévation) et la longueur horizontale (étendue), généralement exprimé par un ratio tel que 4/12.

En termes de standardisation, la pente de toit standard est souvent considérée comme étant de 4/12, ce qui signifie que pour chaque 12 unités horizontales, le toit s’élève de 4 unités verticales. Cette pente est suffisante pour permettre un bon écoulement des eaux et un déneigement efficace, des considérations essentielles dans le contexte climatique du Québec. Cependant, les normes peuvent varier en fonction des spécificités locales et des matériaux utilisés, nécessitant parfois des pentes plus accentuées pour optimiser la fonctionnalité et la durabilité du toit.

Si vous ne savez pas comment calculer la pente de votre toit, contactez-nous dès maintenant!

Pourquoi choisir une toiture en pente ?

Avant de déterminer la pente de votre future toiture, vous devez comprendre ce qu’implique la construction d’un toit en pente.

Un angle d’inclinaison plus important permet à l’eau de s’écouler plus facilement. Cela empêche l’humidité et les déchets comme les branches et les feuilles de s’accumuler sur votre toit et d’y causer des dégâts. Au-delà de l’aspect technique, les toits à forte pente offrent également plus d’espace pour aménager un grenier dans les combles.

Mais attention, les toits à forte pente ne sont pas aussi faciles et sûrs d’accès lorsqu’un entretien ou une inspection de toiture s’impose. C’est pourquoi les coûts d’entretien peuvent être un peu plus élevés pour les toits à forte inclinaison.

Vous devez aussi savoir que plus une toiture est inclinée, plus la surface à recouvrir avec un revêtement de toiture sera grande. Cela signifie qu’en règle générale, le prix d’un nouveau toit en pente va croître proportionnellement à son inclinaison.

Quels sont les facteurs à prendre en compte pour choisir la pente de son toit ?

La sélection de la pente d’un toit est une démarche qui doit être réfléchie et adaptée à plusieurs variables. Voici une exploration des principaux critères à prendre en compte :

Climat et conditions environnementales

Les conditions météorologiques locales influencent grandement la pente idéale d’une toiture. Dans des régions comme le Québec, où la neige et la pluie sont fréquentes, une pente plus raide est préférable pour faciliter l’écoulement des précipitations et prévenir l’accumulation de neige sur le toit.

Matériaux de couverture

Les matériaux choisis pour les bardeaux de toiture déterminent en partie la pente nécessaire. Certains matériaux nécessitent une pente plus importante pour assurer une étanchéité parfaite et éviter les risques de fuites.

Style architectural

Le design de la maison peut également dicter la pente de toit. Des pentes différentes peuvent être choisies pour compléter l’esthétique architecturale du bâtiment et l’harmoniser avec l’environnement environnant.

Réglementations locales

Vous devez aussi savoir que certains arrondissements ont des exigences particulières que vous devrez respecter. Celles-ci peuvent varier en fonction du type de toit et de bâtiment (patrimonial, commercial, etc.). Ces réglementations doivent être prises en compte pour assurer la conformité et éviter les complications légales.

Fonctionnalité et utilisation de l’espace

Enfin, la fonction de l’espace sous le toit peut influencer la pente choisie. Des pentes différentes peuvent être optimisées pour maximiser l’espace habitable sous le toit ou pour des installations spécifiques comme des panneaux solaires.

Les difficultés à constater les déformations structurelles du toit en pente

Les toits en pente peuvent subir des déformations structurelles difficiles à détecter à l’œil nu. Pour prévenir les problèmes structurels, il est conseillé d’effectuer une maintenance de toitures régulières. Cela comprend la vérification de l’intégrité des bardeaux, la présence de zones humides indiquant des fuites, et la surveillance de tout affaissement du toit qui pourrait signaler un problème de charpente.

Pour des inspections approfondies à intervalles réguliers, surtout après des conditions météorologiques extrêmes, faites confiance à des couvreurs certifiés.

Pour choisir la bonne pente de toit, demandez conseil auprès des Couvreurs Duro-Toit

En résumé, pour choisir la bonne pente de toit, il ne faut négliger aucun détail. Il en va de l’efficacité et de la conformité de votre nouvelle toiture.

En ce sens, il pourrait être judicieux de demander conseil auprès d’experts en toiture en pente comme les Couvreurs Duro-Toit. Ces experts possèdent les qualifications requises pour répondre à vos moindres questions et vous guider dans votre projet.

Plus d'articles

Toiture plate et membrane élastomère

Membrane élastomère : qu’est ce que c’est ?

 27 février 2024
Les toits plats sont une caractéristique commune des bâtiments commerciaux, offrant des solutions pratiques et esthétiques pour l’architecture moderne. Avec le temps, la[...]
Lire l'article
Toiture en membrane EPDM

Membrane EPDM : qu’est-ce que c’est ?

 9 février 2024
La membrane EPDM, un revêtement de toiture innovant et durable, s’est imposée comme une solution de choix pour les toits plats et à[...]
Lire l'article

Comment gérer l’accumulation de neige sur le toit ?

 20 janvier 2024
Depuis quelques semaines, les chutes de neige sont arrivées au Québec, et les belles images qui vont avec. Mais ces images pourraient vite[...]
Lire l'article