Infiltration d’eau d’un toit plat

Nous savons qu’une intervention rapide, efficace et appropriée est essentielle pour garantir que les dommages et les coûts associés causés par les effets de l’eau soient minimisés.

Notre équipe de couvreurs qualifiés évalue minutieusement les dommages, recommande la solution la plus appropriée et utilise les outils de couverture adéquats pour redonner à votre toit sa performance d’autrefois.

Si vous avez le moindre doute sur l’efficacité du drainage de votre toiture et que vous résidez dans le Grand Montréal, n’hésitez pas à faire appel à nos services de couverture pour toits plats.

Signaler une infiltration d'eau
infiltration

Inspection intérieure

Les infiltrations d’eau peuvent être à l’origine des taches au plafond, d’une peinture qui décolle, d’un gypse qui gondole, des bris de plafonds ou de l’eau sur le plancher.

Inspection de toiture

Les signes varient selon le type de membrane. D’ordre général, vous constaterez une dégradation de la qualité du revêtement comme des fissures ou des anomalies.

Inspection de l’entretroit

La condensation et l’humidité peuvent engendrer de la moisissure, des contreplaqués noircis, des traces sur les solives, de la laine isolante ternie ou compactée.

Inspection mécanique

Les signes d’humidité ou de condensation peuvent provenir d’un problème mécanique du bâtiment comme des tuyaux de sorties d’air mal connectés.

Pourquoi des fuites apparaissent sur votre toit plat ?

Les infiltrations d’eau surviennent pour plusieurs raisons. Elles peuvent provenir d’un problème de ventilation et d’isolation, d’une mauvaise étanchéité du revêtement et même d’une accumulation de neige. Quelle que soit la source du problème, l’important est de réparer rapidement le toit qui coule. Sans une intervention immédiate, le bâtiment peut subir des dommages. Quelques bonnes pratiques peuvent néanmoins limiter les infiltrations d’eau en attendant les couvreurs.

Dès que vous constatez les signes précurseurs d’une infiltration, veuillez consulter des couvreurs habilités pour ces travaux. Nos couvreurs spécialistes ont l’expérience et les équipements requis pour régler efficacement les fuites d’eau. Nous redonnons toute son efficacité à votre toit plat en utilisant la méthode adéquate, tout en respectant les réglementations en vigueur sur les toitures de Montréal.

Quels sont les signes d’infiltrations d’eau sur un toit plat ?

Les signes d’infiltrations varient selon le type de revêtement :

  • Pour une membrane élastomère : repérer la présence de plis, de joints fendus ou détériorés et autres anomalies.
  • Pour un revêtement d’asphalte et gravier : les signes d’une infiltration sont généralement des bulles et des fentes dans le revêtement.

En hiver, ces indices sont plus difficiles à repérer. Au moindre doute, il est conseillé de faire appel à des spécialistes pour détecter et traiter le début d’une fuite.

Quelles solutions offrent les couvreurs Duro-Toit face aux infiltrations d’eau ?

Quand une infiltration d’eau survient, nos conseillers techniques inspectent la toiture et l’intérieur de la propriété. Grâce à leurs connaissances, ils peuvent savoir exactement d’où provient la fuite. L’humidité peut venir du toit, mais aussi des tuyaux ou d’autres endroits défaillants de la maison.

Une fois l’inspection menée, ils proposent la meilleure solution pour protéger la propriété contre les infiltrations d’eau. Les principales interventions pour remédier à un toit qui coule sont :

  • Le déglaçage et déneigement de la toiture.
  • Le colmatage du toit qui coule.
  • Le changement de revêtement.
  • L’optimisation de la ventilation et de l’isolation.
  • L’amélioration de l’étanchéité du bâtiment.
  • La réparation locale des endroits affectés.
  • L’optimisation de la structure et le pontage.
  • Le bon écoulement de l’eau vers le drain pluvial.

Si vous avez des fuites sur votre toiture, n’hésitez plus : contactez-nous. Notre équipe de couvreurs saura vous apporter des réponses précises à vos doutes et pourra intervenir rapidement si vous êtes situés dans le Grand Montréal.

Foire aux questions